[ad_1]

Source : ic3.gov

Les pertes signalées dues à la fraude en ligne ont plus que doublé l’an dernier, passant de 265 millions de dollars en 2008 à près de 560 millions de dollars en 2009, selon les chiffres publiés vendredi par le FBI.

Les chiffres proviennent des plaintes transmises au Centre de plainte contre la criminalité sur Internetun partenariat entre le FBI et le Centre national de lutte contre la criminalité en col blanc. L’année dernière, l’IC3 a reçu quelque 336 655 plaintes, soit une augmentation de 22,3 % par rapport à l’année précédente.

Ironiquement, parmi les plus grandes sources de plaintes (16,6 pour cent) figuraient les escroqueries par courrier électronique qui utilisaient frauduleusement le nom du FBI pour obtenir des informations du destinataire. Parmi les cinq principales catégories signalées aux forces de l’ordre en 2009, les marchandises non livrées et/ou les fraudes au paiement représentaient près de 20 % ; usurpation d’identité 14 % ; la fraude par carte de crédit et la fraude aux enchères, un peu plus de 10 % chacune. La perte médiane en dollars était de 575 $, tandis que les pertes médianes les plus élevées étaient associées à la fraude à l’investissement (3 200 $), à la fraude au paiement en trop (2 500 $) et à la fraude aux frais avancés (1 500 $).

Le rapport complet est disponible sur ce lien sur ic3.gov (.pdf).

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.