[ad_1]

Comme de nombreux lecteurs le savent sans doute, le gouvernement égyptien jeudi rompu les liens de la nation avec le reste de l’Internetdans un effort apparent pour perturber les manifestations politiques appelant à la fin du règne de 30 ans du dirigeant égyptien Hosni Moubarak.

J’ai tweeté sur les nouveaux développements au fur et à mesure qu’ils surviennent, mais je voulais souligner quelques-uns des graphiques les plus spectaculaires que différentes sources ont élaborés pour montrer le déclin précipité du trafic Internet et de la connectivité vers et depuis l’Égypte alors que les dirigeants là-bas cherchaient à isoler les réseaux téléphoniques et informatiques du reste du monde.

Réseaux Arbor assemblez ce graphique, qui montre ce qui se passe lorsque 80 millions de personnes sont déconnectées du Web en même temps :

le Blog Extraexploit examiné la situation du routage Internet autour de l’Égypte avant et après la déconnexion, en utilisant l’outil pratique (mais délicat) disponible ici. Cet outil basé sur Java trace l’activité de routage entre et parmi des réseaux distincts sur Internet. La première image ci-dessous montre ce que quelques-uns des principaux itinéraires à destination et en provenance des différents réseaux égyptiens ressemblait juste avant l’incident.

Découvrez la même vue d’itinéraire à partir d’aujourd’hui, et il est clair que l’Égypte s’est isolée du reste de l’Internet.

Comme les gens de Renesys.com a écrit, il reste encore une poignée de connexions Internet en Égypte, mais les commentaires de ce message suggèrent que ces connexions ont peut-être été laissées étroitement sous l’emprise du gouvernement égyptien. Link Egypt, Vodafone/Raya, Telecom Egypt et Etisalat Misr – tous ont été bloqués, a constaté Renesys.

En réponse à la répression du gouvernement égyptien contre les manifestants, Wikileaks publié de nouveaux câbles du Département d’État qui révèlent des violations des droits humains et des arrestations politiques dans le pays. Dommage que personne en Égypte ne puisse voir ces câbles.

Avez-vous découvert un graphique qui montre l’isolement du réseau de l’Égypte de manière convaincante ? Postez un lien dans les commentaires ci-dessous, s’il vous plaît.

Mise à jour, 11h19 : Un lecteur a écrit avec un lien vers un graphique décent maintenu par MÛR (Français pour « Réseaux IP européens »), qui montre la déconnexion à partir du 27 janvier.

Mise à jour, 29 janvier, 19 h 34 HE : Une entreprise relativement nouvelle de prévention des fuites de données appelée Dévoilement a envoyé un pointeur vers leur article de blogqui relate la déconnexion de l’Égypte d’un point de vue légèrement différent : la baisse de l’activité réseau des systèmes informatiques en Égypte qui ont été infectés par des logiciels malveillants ou qui contrôlent d’autres hôtes infectés.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *